Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Taverne des Trois Petits Trolls
  • : Ressources documentaires pour amateurs de littérature Fantasy et écrivains en devenir...
  • Contact

Bien le bonjour !

Pourquoi ce blog me direz-vous ? Et bien il fait suite à toute une série de recherches que j'ai entreprise dans le cadre de la rédaction d'un manuscrit. Oui oui un manuscrit que je suis en train d'écrire... manuscrit ayant pour objet la littérature Fantasy (comme vous devez vous en douter)... J'ai commencé à l'écrire il y a bien longtemps déjà... et je ne doute pas que j'achèverai ce travail dans bien longtemps également... caressant secrétement le doux rêve de me faire, un jour, publier.

Vous trouverez ici des documents et des informations glânés ça et là au gré de mes errances sur le net. En espérant que vous puissiez y apprendre des choses intéressantes...

N'hésitez pas à signaler votre passage par un petit commentaire, et si vous êtes vous aussi des auteurs en devenir alors je serai enchanté d'échanger avec vous !

Je vous souhaite à présent une agréable visite... !

Eussé

5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 01:27

Voilà un mot bien compliqué pour désigner quelque chose de particulièrement présent dans la littérature Fantasy. Du grec anthropos : homme, et morphê : forme, l’anthropomorphisme est la tendance à attribuer aux animaux des caractéristiques propres à l’homme (sentiments, passions, actes, traits, paroles).

 Jean de la Fontaine a particulièrement bien exploité ce procédé, en faisant dire aux animaux ce qu’un homme n’aurait pu dire durant la période de censure instaurée par le Cardinal de Richelieu. Les animaux de ses fables étaient avant tout le produit d'un anthropomorphisme traditionnel qui participait d'une visée morale où l'homme était le premier concerné. Mais la Fontaine n’a rien inventé. Déjà au VIème siècle avant JC, Esope, un écrivain grecque, avait écrit les premières fables mettant en scène des animaux anthropomorphe.

 La littérature Fantasy a naturellement repris le concept d’anthropomorphisme. On peut notamment citer Aslan, le lion humanisé présent dans le Monde de Narnia de Clive Staples Lewis ou encore Iorek, l’ours blanc imaginé par Philipp Pulman dans la Croisée des Mondes.

 Mais les auteurs de Fantasy ont également fait évoluer l’anthropomorphisme. Ainsi aux animaux réels, sont venues rapidement se greffer de nouvelles races imaginaires. Tolkien, pour n’en citer qu’un, a ainsi immortalisé les Orques, Gobelins et autres Trolls.

 Si j’ai rédigé ce petit article c’est parce que l’anthropomorphisme est particulièrement présent dans mon manuscrit. Je n’y avais jamais réellement réfléchi jusqu’à présent, c’était quelque de parfaitement naturel dans mon esprit. Cependant, en prenant un peu de recul, je pense qu’il y a là une volonté inconsciente de mettre l’homme et l’animal à égalité. L’animalité n’est certainement pas le pendant de l’humanité, elle en serait même plutôt la substantifique moelle.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

chevillard jean-Loup 19/11/2008 11:03

Bonjour Ussé!Pas tout les jours que je croise un auteur sur ma route!! Comment envisages-tu l'édition? J'ai essayé le droit d'auteur, c'est galère!! Là, je me penche sur l'auto édition. Contacte moi. cordialement, Jean-Loup dit le rêveur ( voir site LRJ)

Eussé 05/01/2009 22:35


Bonjour !

Désolé pour cette réponse tardive mais j'avais un peu de retard dans le traitement de mes commentaires ! :o)
Pour ce qui est de l'édition je ne me suis pas encore posé la question... cependant je vais essayé déviter autant que faire se peut le droit d'auteur ou l'auto édition... Je démarcherai et
harcelerai les maisons d'édition... Maintenant c'est clair que c'est vraiment très hasardeux de compter là dessus... en fréquentant les salons on peut se faire un réseau de connaissance... ça peut
aider. Au pire je m'orienterai plutôt vers la création d'une société d'édition plutôt que d'éditer à compte d'auteur ou par l'auto édition... il y a d'une part le problème du coût, mais surtout de
"l'image" du livre édité ensuite (qui pourrait être connecté "pas assez bien pour être édité par une maison d'édition) et de la commercialisation enfin. Bon je t'avoue que pour l'instant chaque
problème en son temps... pour l'instant je me consacre à la rédaction, on verra plus tard pour l'édition.


Koulou 01/11/2008 20:23

de bien belles illustrations en tous cas...

Eussé 05/01/2009 22:37


Oui n'est-ce pas ! :o)


Le pigiste larron 13/10/2008 13:35

Bonjour Eussé,Blog très intéresant sur un sujet qui me passionne. Auteur pour le plaisir, je tenais juste à signaler que là où Tolkien fait très fort, c'est qu'il a été au delà de l'anthropomorphisme puisque chacune des races qu'il a créées dans son univers reflète un trait de caractère particulier de l'être humain. Il arrive ainsi à nous faire comprendre que, bien que ce soit la réce la plus récente, l'être humain est, pour Tolkien, un aboutissement, le chef-d'oeuvre après les brouillons. Il laisse aussi à supposer que les hobbits en sont la nouvelle version, celle qui nous permettra de franchir les frontières de l'avenir.Enfin, ce n'est que pour alimenter la discussion.A bientôt ici o uailleurs. 

Eussé 05/01/2009 22:54


Une vision très intéressante, je n'avais pas appréhender les choses sous cet angle mais il y a beaucoup de bon sens de ton commentaire ! Merci pour ta visite ! :o)


dragonmire 26/08/2008 12:11

J'apprécie cette volonté de mettre à égalité l'homme et l'animal dans la littérature fantasy.Je me passionne pour ce genre de littérature surtout quand l'antropophormisme est présent.

Eussé 09/10/2008 16:50



Je l'apprécie également... il n'y a guère que dans la littérature que les animaux ont quelques espoirs de luttrer à armes égales contres l'homme, malheureusement...



ChrisTaïs 22/07/2008 14:00

Voilà une page déviantart faite pour toi. ;)http://wolflsi.deviantart.com/

Eussé 25/07/2008 09:14


En effet, joli dessin qui illustre très bien l'article ;o)