Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Taverne des Trois Petits Trolls
  • : Ressources documentaires pour amateurs de littérature Fantasy et écrivains en devenir...
  • Contact

Bien le bonjour !

Pourquoi ce blog me direz-vous ? Et bien il fait suite à toute une série de recherches que j'ai entreprise dans le cadre de la rédaction d'un manuscrit. Oui oui un manuscrit que je suis en train d'écrire... manuscrit ayant pour objet la littérature Fantasy (comme vous devez vous en douter)... J'ai commencé à l'écrire il y a bien longtemps déjà... et je ne doute pas que j'achèverai ce travail dans bien longtemps également... caressant secrétement le doux rêve de me faire, un jour, publier.

Vous trouverez ici des documents et des informations glânés ça et là au gré de mes errances sur le net. En espérant que vous puissiez y apprendre des choses intéressantes...

N'hésitez pas à signaler votre passage par un petit commentaire, et si vous êtes vous aussi des auteurs en devenir alors je serai enchanté d'échanger avec vous !

Je vous souhaite à présent une agréable visite... !

Eussé

28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 11:48

Le diagramme de Gantt... cela pourrait faire un joli titre de roman Fantasy non ? Vous ne trouvez pas ?? Bin moi si !  C'est relativement mystérieux... on sait pas de quoi ça parle mais on aimerait bien le découvrir... Ouais, sauf que c'est pas du tout de la Fantasy, non, et on en est même assez loin ! Or je viens de me rendre compte aujourd'hui que mon diagramme n'était pas complet et qu'il va falloir que je le refasse ! Génial !! 

Bref...  tout ça pour dire que je m'interroge sur le titre de mon manuscrit. En fait le titre actuel c'est "l'Armée de la Fin du Monde"... mais en vérité je me demande s'il traduit véritablement l'esprit du manuscrit et si, finalement, ce ne serait pas plutôt un titre de partie (voir de chapitre). L'Armée de la Fin du Monde... ca pose tout de suite le décors... on sait qu'on ne va pas lire des poèmes d'amour au coin d'un feu de cheminée en buvant un bon lait frais... mais en même temps mon manuscrit n'est pas noir, non, ce n'est pas non plus une série de guerres apocalyptiques. Voilà donc pourquoi je m'interroge sur le bien fondé de garder ce titre...

Ensuite je me posais la question suivante... doit-on écrire une histoire en partant de son titre, ou bien trouver un titre lorsque l'histoire est achevée ?... Non en fait je raconte des bétises car je ne me posais pas véritablement la question puisqu'il m'est arrivé de faire autant l'un que l'autre (d'ailleurs c'est un jeu assez amusant de créer une histoire à partir d'un simple titre). Voilà où j'en suis...

Une fois n'est pas coutume, voici le premier paragraphe de mon manuscrit... Kejik tu pourras remarquer que le personnage mentionné n'est pas orphelin ! 

"Dans le village de Maignelay, au cœur de la Vallée de Narachel, vivait Cadirhan. Toujours souriant et de bonne humeur, Cadirhan était un jeune garçon rondouillard, éternellement débraillé et aux cheveux toujours ébouriffés. Ceux qui le connaissaient le désignaient comme quelqu’un de « bien comme il faut », et ils en attribuaient généralement le bénéfice à l’éducation qu’il avait reçu de ses parents (des gens « bien comme il faut » eux aussi, naturellement). Pour preuve, personne n’avait jamais eu à se plaindre de lui et il demeurait apprécié de la plupart des villageois, pour ne pas dire de tous. Cependant Cadirhan n’était pas un jeune garçon comme les autres, non, en vérité ce n’était pas un jeune garçon du tout. Déjà il entrait dans sa vingtième année, l’année de l’entendement comme l’appelaient les gens du pays. Malheureusement l’entendement, chez Cadirhan, n’était certes pas celui qu’on pouvait en attendre de quelqu’un de son âge. « Il est différent, ainsi en ont voulu les Dieux », se contentait de déclarer le prêtre du village pour toute explication. Et différent il l’était assurément. Il montrait en effet, depuis tout petit, quelques prédispositions pour ce qu’on désignait, avec beaucoup de prévenance, de lenteur d’esprit. D’ailleurs ses parents avaient à ce propos, et depuis bien longtemps, perdu tout espoir d’en faire un notable. De méchantes langues auraient même pu le qualifier d’idiot du village tant il demeurait le plus candide de tous les habitants. Mais fort heureusement il n’y avait pas de méchantes langues à Maignelay et le pire qu’on eut finalement entendu dire de lui était qu’il avait la mémoire d’une carotte, encore que ce fut dit avec beaucoup d’affection."

Partager cet article

Repost 0
Published by Eussé - dans Manuscrit
commenter cet article

commentaires

Loba 11/07/2007 14:39

ah moi je connais le diagramme de Gantt, c'est de la log.

Arlequin 29/06/2007 13:44

"qu'il avait reçuE"

Eussé 29/06/2007 15:23

Merci Arlequin... je l'avais pas vu celle là !Couvert de honte il ne me reste plus qu'à aller finir mes jours au fonds d'une grotte...:o)

ekwerkwe 29/06/2007 13:17

Une petite remarque à propos de tes problèmes de titre: je n'écris pas, mais il me semble que si c'était le cas, je voudrais un titre vraiment parfait, et si tu n'es pas très sûr de celui-là, c'est probablement que ce n'est pas le bon. Et personnellement, je le trouve un peu "lourd": trop de compléments de nom, à mon avis - qui n'a pas grande valeur ;-)Sinon, le début est intéressant. Courage!

Eussé 29/06/2007 15:24

Je te remercie pour cette observation judicieuse !

Kejik 28/06/2007 13:21

L'héros n'est pas orphelin et gnagnagnaaa.... En tout cas, mon article aura soulevé pas mal de réactions ! ^^ Blague à part, je pars du principe, quand j'écris, qu'il y a un titre vague duquel je pars mais à la vérité, je sais que le titre va changer maintes fois et qu'en fait, je ne le choisirais pour de bon qu'à la toute fin. Par contre, pour les nouvelles, là, j'établis un vrai titre dès le départ qui sera mon fil conducteur. Je suppose que chez moi, tout est une question de longueur de texte....Pour ton début, c'est sympathique, j'attends la suite ! :D